Evangiles

Les Évangiles ont été écrits, on estime autour des années 70 à 100, soit 40 à 70 ans après la résurrection de Jésus. Ils relatent les témoignages des apôtres, éclairés par la résurrection.

Dans les Évangiles, nous découvrons la vie et les paroles de Jésus. On appelle aussi les Évangiles, le Nouveau testament. Ce n’est pas seulement un testament, c’est le trésor que Jésus et ses disciples nous ont laissé, un trésor qui nous enrichit si nous le lisons, si nous le méditons, si nous nous en imprégnons.

L’Église nous incite à lire la Parole de Dieu, en particulier les Évangiles. Elle nous invite à imiter Jésus-Christ, dans ses paroles et dans ses actes. Ainsi, connaissant et imitant Jésus, nous devenons plus proche de Lui. Nous en faisons notre ami, celui que l’on aime, celui qui ne nous quitte pas, celui que nous ne quittons pas.

En lisant le vie de Jésus, nous découvrons comment il a aimé ses frères, jusqu’à donner sa vie pour eux, et pour nous-mêmes qui sommes aussi ses frères. Nous découvrons ce que veut dire le mot “aimer”. En imitant Jésus-Christ dans ses actes, nous acceptons, à notre tour, de donner notre vie pour ceux que nous aimons.

L’Évangile est le pain pour notre route, sans lequel nous mourrions de faim. Il nous façonne au fil du temps et petit à petit Jésus s’installe en nous et prend la place que nous lui faisons : “Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui.” Jn – 14 : 23